You are currently viewing Astuces scientifiques pour vous aider à rester positif

Astuces scientifiques pour vous aider à rester positif

La plupart d’entre nous se sont fait dire par des collègues ou des amis qui veulent bien faire « d’être plus positifs » dans les jours difficiles. Mais être une personne « positive » n’est pas aussi simple que de claquer des doigts et de décider de faire le changement. Souvent, cultiver l’optimisme demande du travail. Mais une partie de ce travail peut consister à adopter des pratiques quotidiennes qui feront de vous une personne plus positive au fil du temps.

1) Les Bienfaits de la Positivité

La pratique de la positivité peut certainement vous rendre plus agréable à vivre, mais les avantages qu’elle procure vont au-delà de votre cercle social. L’optimisme joue un rôle important dans votre santé et votre bien-être. Le mécanisme de connexion entre la santé et la positivité reste obscur, mais les chercheurs soupçonnent que les personnes plus positives peuvent être mieux protégées contre les dommages inflammatoires du stress, Une autre possibilité est que l’espoir et la positivité aident les gens à prendre de meilleures décisions en matière de santé et de vie, et à se concentrer davantage sur des objectifs à long terme. Ce qui est clair, cependant, c’est qu’il existe un lien très fort entre la « positivité et la santé ».

Il n’est pas toujours facile d’être positif, et personne n’est parfait à 100 %. Cependant, faire de petits changements pour susciter de la joie dans votre vie vaut totalement la peine.

2) Pratiquez la gratitude.

Les personnes positives et heureuses pratiquent la gratitude. Essayez de tenir un journal de la gratitude pour vous rappeler les bonnes choses que vous avez dans la vie.

La gratitude peut avoir de nombreux effets positifs sur votre santé générale. Par exemple, des études ont montré que la gratitude réduit de nombreuses émotions toxiques, telles que l’envie, le ressentiment et la frustration.

Des chercheurs de premier plan dans la pratique de la gratitude ont également constaté qu’il existe un lien étroit entre le bien-être général d’une personne et le temps qu’elle passe à pratiquer la gratitude. La recherche confirme que la gratitude augmente les sentiments de positivité et réduit la dépression.

3) Soyez attentif aux plaintes

Tout le monde doit se défouler de temps en temps. Cependant, se plaindre constamment peut être mauvais pour la santé. Comme l’a rapporté Inc. en 2016, des recherches ont montré que le fait de se plaindre refait les fils de votre cerveau, ce qui rend les gens plus pessimistes dans l’ensemble. Essayez de vous réserver du temps pour vous défouler ou vous plaindre, puis, une fois ces cinq, dix ou quinze minutes écoulées, concentrez-vous sur les choses qui vous apportent de la joie.

L’autre aspect de la négativité est que notre cerveau ne peut pas traiter les mots négatifs selon les dernières études. Ainsi, lorsque nous entendons des phrases comme « ne fumez pas » ou « ne touchez pas à ça », notre subconscient passe outre ces mots négatifs et entend simplement « fumez » ou « touchez à ça ». Notre esprit conscient peut évidemment traiter ces mots, mais c’est le subconscient qui prend beaucoup de nos décisions sans que nous nous en rendions compte.

Pour les jeunes enfants, cela peut souvent être un problème parce qu’ils n’ont pas appris à utiliser leur esprit conscient pour traiter ces mots négatifs et à prendre le contrôle du subconscient pour s’assurer qu’ils suivent correctement les instructions. Il n’est pas surprenant que les enfants décident de cette façon si l’on considère la division entre le conscient et le subconscient selon la psychologie :

Cela signifie pour nous que nous luttons pour changer nos habitudes ou nos schémas de pensée lorsque nous nous disons des phrases négatives, car seul notre esprit conscient peut les assimiler. Nous pouvons faciliter les choses et laisser le subconscient faire son travail en utilisant des phrases à cadre positif comme « s’abstenir de fumer » ou « s’éloigner de ça ».

4) Concentrez-vous sur une chose à la fois.

Le multitâche donne l’illusion d’accomplir plusieurs tâches en même temps, alors qu’en fait vous ne vous concentrez que partiellement sur de nombreuses tâches, ce qui se traduit par un travail de mauvaise qualité. Évitez les mauvaises habitudes de travail comme celle-ci et évitez de vous sentir incompétent.

La multiplicité des tâches peut être dangereuse, et pas seulement si vous essayez d’envoyer des SMS et de conduire. Des études montrent que les personnes qui sont distraites au travail par des courriels et des appels téléphoniques toute la journée ont un QI réduit de 10 %.

A. Alors, en quoi le multitâche au travail peut-il être dangereux ? Imaginez un peu.

Vous venez d’envoyer un e-mail à un client. Il a été immédiatement suivi d’un autre courriel, cette fois-ci avec la pièce jointe que vous avez oublié d’ajouter. Enfin, votre troisième courriel expliquait pourquoi cette pièce jointe n’était pas vraiment ce qu’il attendait. Une fois que vous vous êtes finalement recentré sur la conférence téléphonique à laquelle vous participez, vous vous rendez compte que vous avez manqué une question que le directeur de la société vient de vous poser.

5) Pratique de la pleine conscience

La pleine conscience est un terme fourre-tout pour les méditations et les pratiques qui vous encouragent à être présent dans le moment présent. Même si vous n’avez pas beaucoup de temps libre tout au long de la journée, consacrer quelques minutes à la pleine conscience, ou aborder les activités que vous faites déjà de manière consciente, peut aider à soulager les symptômes de dépression et d’anxiété. Des études ont révélé que la pleine conscience est un outil formidable pour briser les schémas de pensée négatifs.

6) Dormez suffisamment bien

Le sommeil et le stress vont de pair. Si vous ne dormez pas suffisamment, votre stress sera amplifié, ce qui vous empêchera inévitablement de voir le côté positif des choses.

Selon la National Sleep Foundation, les adultes âgés de 26 à 64 ans devraient dormir entre sept et neuf heures chaque nuit afin de se sentir bien pendant la journée.

Un manque de sommeil peut affecter non seulement votre santé physique et mentale, mais aussi vos performances au travail. Si vous souhaitez améliorer votre qualité de vie, vous devez vous efforcer de passer de bonnes nuits de sommeil de façon régulière.

7) Créer une routine matinale

Votre routine matinale peut donner le ton pour le reste de votre journée. Comme la science l’a montré, la pratique d’une routine matinale régulière peut stimuler votre humeur et vous aider à vous sentir moins pessimiste. Essayez de prendre le temps d’établir une routine matinale qui vous convienne, à vous et à votre emploi du temps, afin de pouvoir vous y tenir à long terme.

A. Essayez de méditer – 2 minutes suffisent

La méditation est bénéfique pour le corps et l’esprit. Non seulement elle améliore la conscience et la pensée positive pendant que vous la pratiquez, mais il a été démontré qu’elle diminue la maladie et améliore la conscience et le sentiment d’avoir un but dans la vie jusqu’à trois mois après avoir été pratiquée quotidiennement pendant une courte période.

B. Commencez votre journée de manière positive.

Appuyez-vous sans cesse sur le bouton « snooze » en redoutant de sortir du lit ? Ce que vous faites et comment vous vous sentez dès le matin donne généralement le ton pour le reste de votre journée.

Vous avez le choix chaque matin au réveil. Vous pouvez embrasser la journée et la commencer par quelque chose de positif, comme une séance d’entraînement rapide ou une séance de méditation apaisante, ou vous pouvez essayer d’éviter même de sortir du lit.

Quoi qu’il en soit, vous devez toujours vous lever et aller au travail ou faire ce dont vous êtes responsable ce jour-là.

8) Faites de l’exercice régulièrement

L’une des clés pour rester positif dans la vie est la santé et la forme physique. L’exercice régulier stimule votre humeur, libère des endorphines qui vous font vous sentir mieux et contribue à améliorer votre bien-être mental et physique.

Voici quelques avantages de l’exercice physique :

– un impact positif profond sur les symptômes de la dépression et de l’anxiété

– soulage le stress

– aide à améliorer la mémoire

– favorise un meilleur sommeil

– stimule la libération d’endorphines de bien-être

Fixez des objectifs réalistes et soyez cohérent avec votre exercice. Qu’il s’agisse de trouver un ami qui vous aidera à vous responsabiliser ou quelqu’un qui se joindra à vous pour les cours d’exercice, veillez à vous y tenir.

Prendre l’habitude de marcher ou de faire des exercices simples au travail peut même vous aider à rester en forme physiquement et mentalement.

9) Passez du temps avec la nature

Le Greater Good Magazine de l’Université de Californie à Berkeley a rapporté en 2016 qu’une étude de l’Université de Stanford a découvert que les personnes qui passaient du temps dans la nature « ressentaient moins d’anxiété, de rumination (attention portée sur les aspects négatifs de soi) et d’affects négatifs, ainsi que plus d’émotions positives, par rapport aux marcheurs urbains ». S’il est difficile de sortir à l’extérieur, faire entrer la nature à l’intérieur sous forme de plantes d’intérieur peut également vous apporter plus de bonheur dans votre vie.

10) Fixez des objectifs de travail réalisables

Avoir des objectifs à atteindre peut nous rendre plus positifs. Il est également préférable de fixer des objectifs de processus plutôt que des objectifs de résultats, car ils se concentrent sur des choses que vous pouvez contrôler et qui vous aident à long terme.

Célébrez les petits succès sur la voie de vos grands objectifs. Il est important d’avoir un sentiment de motivation intrinsèque pour votre travail, c’est-à-dire que vous appréciez le processus de réalisation du travail et pas seulement le salaire. Fixez-vous de petits objectifs réalisables, et ils s’ajouteront tous au fil du temps à un objectif plus grand dont vous n’avez peut-être même pas réalisé qu’il était à votre portée.

11) Faites votre lit

Cela peut paraître banal, mais prendre l’habitude de faire son lit le matin peut avoir un impact sur votre santé et votre bien-être. Andrew Merle, collaborateur de HuffPost, a écrit dans un article paru en 2015 que des recherches ont montré que faire son lit peut stimuler la productivité, la positivité et le « sentiment de bien-être » en général.

12) Entourez-vous d’influences positives

Entourez-vous de personnes qui vous élèvent au lieu de vous déprimer. Examinez sérieusement les personnes avec lesquelles vous passez la majorité de votre temps.

Selon Jim Rohn, nous sommes la moyenne des cinq personnes avec lesquelles nous passons le plus de temps. Cette affirmation est peut-être un peu désinvolte, mais elle comporte aussi une part de vérité. Nous assumons des aspects de ceux que nous associons.

Vous n’avez peut-être pas le contrôle de ces aspects sur votre lieu de travail, mais en dehors de cela, ayez le courage de laisser partir les personnes qui ont un impact négatif sur votre vie.

Si vous avez un ami qui est constamment négatif, essayez de prendre vos distances avec cette personne. Si quelqu’un se plaint toujours de sa vie ou de sa situation, la négativité risque de déteindre sur vous et de vous faire adopter un état d’esprit similaire. De même, si vous êtes avec des personnes qui sont positives à propos de leur vie, elles seront en mesure de vous influencer pour que vous ressentiez la même chose.

13) Rire plus

Qu’il s’agisse de se blottir et de revoir des films marrant, ou de prendre quelques minutes pendant la pause déjeuner pour regarder des vidéos marrante le rire est vraiment le meilleur remède. Des recherches ont montré que le rire améliore l’humeur, réduit le stress, favorise la connexion et encourage la créativité et la guérison.

14) Connaissez vos valeurs et ce qui compte vraiment pour vous

Le fait d’avoir une base solide de valeurs auxquelles vous croyez vous aide à vous concentrer sur le travail qui vous importe vraiment.

Tout le monde a des valeurs, que vous les reconnaissiez ou non. Mais connaître et reconnaître vos valeurs peut vous rendre la vie beaucoup plus facile. Cela vous aidera à prendre des décisions et des projets, et à les mener à bien.

Par exemple, si vous accordez de l’importance à votre famille, mais que vous travaillez 80 heures par semaine loin de chez vous, vous ressentirez probablement un stress et des conflits internes pendant que vous serez au travail. De même, si vous occupez un poste de vendeur compétitif, mais que vous n’attachez pas d’importance à la concurrence, vous ne serez probablement pas satisfait de votre travail.

Les valeurs influencent notre façon de penser et de prendre des décisions, et guident nos interactions avec les gens.

15) Restez hydraté

Le cerveau humain est composé d’environ 75 % d’eau. Cela signifie que le fait de ne pas boire suffisamment peut être préjudiciable à la santé mentale et au fonctionnement cognitif. En fait, comme le rapporte PsychCentral, il a été démontré qu’une légère déshydratation augmente l’anxiété, ainsi que la fatigue et le stress. Apporter une bouteille d’eau réutilisable au travail, ou télécharger une application de suivi de l’eau, peut vous aider à rester plus hydraté tout au long de la journée.

16) Consacrez votre énergie aux tâches ménagères

Plutôt que de se sentir piégée par sa maison lors des ordres de rester à la maison, efforcée vous d’en faire le genre d’endroit où elle voulait passer plus de temps.

Chaque jour, les tâches ménagères comme le nettoyage sont une excellente occasion d’ajouter plus de mouvement à votre journée, il suffit d’ajouter un peu de musique.

« Mettez une liste de chansons à écouter pendant que vous faites le ménage ».  Ajoutez automatiquement quelques rouleaux de hanches et de tête dans votre lave-vaisselle ou votre linge plié. Et vous aurez plus de plaisir à le faire !

17) Faites de votre maison un environnement positif

Il est plus facile de rester positif lorsque vous vivez dans un environnement positif. Votre maison doit être un lieu de repos et d’acceptation. Il doit être un lieu où vous faites beaucoup d’activités saines. Les choses qui vous rendent heureux et qui ne sont pas des activités épuisantes comme regarder trop la télévision.

Nos maisons peuvent vraiment représenter ce que nous sommes. Si vous vous réveillez et vivez dans un environnement positif, vous serez probablement en mesure de transposer cette attitude dans votre vie quotidienne. Ce que nous faisons à la maison façonne notre humeur, a un impact sur notre productivité et affecte notre vision de la vie.

Des études ont montré que nous pouvons accroître notre positivité en ajustant les petites habitudes et routines qui composent notre vie quotidienne. Faites de petits changements positifs à la maison, comme faire votre lit chaque matin ou ranger chaque pièce avant de la quitter. Ces petites choses peuvent faire une grande différence dans votre façon de voir la vie.

18) Mangez sainement

Les aliments que vous mangez régulièrement n’ont pas seulement une incidence sur votre poids, mais aussi sur votre état d’esprit et votre comportement.

Prenez de bonnes habitudes alimentaires qui vous aideront à contrôler votre poids et à vous sentir mieux. Votre glycémie restera ainsi stable tout au long de la journée.

19) Prenez un animal de compagnie

Bien sûr, les animaux de compagnie ne sont pas faits pour tout le monde, mais pour ceux qui sont ouverts à cette possibilité, prendre soin d’un autre être vous aide à trouver un but et à accroître votre bonheur. Il existe plusieurs façons d’améliorer votre positivité, votre bien-être et votre vision globale de la vie en ayant un animal de compagnie.

Tout d’abord, caresser votre chat ou votre chien peut vous aider à réduire votre tension artérielle et votre anxiété. Il peut contribuer à réduire la tension dans vos muscles et vous faire sentir calme. Jouer avec votre animal de compagnie augmente également la quantité de sérotonine et de dopamine dans votre cerveau, deux substances chimiques qui vous font naturellement du bien.

20) Écoutez de la musique qui vous met de bonne humeur

La musique remonte le moral et peut être thérapeutique. La science a montré que la musique a également un effet physique sur notre corps.

Lorsque vous écoutez de la musique, elle a un effet positif sur le système nerveux autonome, qui contrôle votre pression sanguine, votre rythme cardiaque et votre système limbique – qui est en charge de vos émotions et de vos sentiments. Il a également été démontré que la musique diminue l’anxiété.

Faites-vous une liste de lecture pour vous mettre dans l’ambiance. Mettez vos chansons préférées dessus pour vous rendre heureux, et vous resterez probablement positif.

21) Gardez une posture positive

Adoptez une « posture positive » pour aider votre esprit à se sentir plus positif. Tenez-vous droit, ramenez vos épaules en arrière, tenez votre menton haut et étendez vos bras. C’est ce qu’on appelle la « pose de puissance ».

Des recherches récentes ont montré que les personnes confiantes ont généralement un taux de testostérone plus élevé et un taux de cortisol plus faible. En fait, des niveaux d’hormones appropriés peuvent vous aider à vous sentir plus confiant et moins stressé.

Le plus intéressant dans cette recherche est qu’elle a révélé que les niveaux de testostérone et de cortisol peuvent rapidement changer en fonction des indices sociaux, physiques et environnementaux qui vous entourent.

Lorsqu’il s’agit de se sentir plus positif, l’un des indices physiques qui a un impact est votre langage corporel. Si vous savez comment améliorer votre langage corporel, vous pouvez mettre de l’ordre dans vos niveaux de testostérone et de cortisol et vous sentir rapidement plus positif et confiant.

22) Laissez le travail au travail

Veillez à ne pas ramener chez vous, à la fin de la journée, du travail ou votre état d’esprit au travail. Le fait de brouiller les limites entre votre temps de travail et votre temps personnel peut avoir un impact négatif sur votre santé et votre vie de famille.

Même si vous aimez votre travail, celui-ci peut être stressant et épuisant. Si vous le laissez vous accompagner à la maison, il peut interrompre le dîner avec votre famille, ainsi que le temps important dont vous disposez le soir pour vous détendre.

Si vous êtes capable de pratiquer la pleine conscience, cela vous aidera à quitter votre travail. Dirigez votre attention entièrement sur votre environnement actuel. Si vous trouvez que votre esprit s’égare dans les soucis du travail, reconnaissez cette pensée et écartez-la doucement. Vous devrez peut-être même passer quelques instants à vous concentrer sur votre respiration pour revenir au moment présent.

23) Accordez-vous une pause

Il est presque impossible de rester positif si vous êtes toujours abattu et critique à l’égard de votre propre travail et de vos efforts. Cela conduit souvent à l’épuisement professionnel.

L’épuisement professionnel est l’un des moyens les plus rapides de perdre sa motivation, sa concentration et sa productivité. Donnez à votre corps et à votre esprit des pauses régulières afin de vous permettre de donner le meilleur de vous-même.

Des études montrent que des pauses courtes et fréquentes au travail donnent aux employés de bureau plus d’endurance et leur redonnent de l’énergie pour leur retour au travail.

Parmi les autres avantages que cette étude a mis en évidence, citons une plus grande satisfaction au travail, un degré moindre d’épuisement émotionnel et des sentiments plus positifs à l’égard du travail accompli pendant la journée. Cela encourage également les travailleurs à accepter un travail qui va au-delà de leur description de poste.

 Prévoyez vos pauses et vos temps d’arrêt pour ne pas vous épuiser.

24) Apprenez à accepter les critiques de manière saine

Accepter les critiques peut certainement être difficile. Toutefois, à un moment donné de votre carrière, vous rencontrerez quelqu’un qui voudra vous dire comment vous pourriez vous améliorer. Bien que cela puisse sembler difficile à gérer pour le moment, tout n’est pas mauvais. Parfois, vous pouvez prendre cette critique et l’utiliser pour vous donner un avantage concurrentiel.

Reconnaissez que recevoir des commentaires négatifs ou une mauvaise évaluation de vos performances est une chose positive. Si votre patron vous dit que votre travail ne semble pas progresser, ou qu’il est parfois bâclé, c’est une occasion de vous améliorer et de vous développer. Faites une pause, et ne réagissez pas tout de suite. Acceptez que des erreurs puissent se produire. Apprenez-en et passez à autre chose.

25) Continuez à apprendre

Reconnaître que vous ne savez pas tout et être prêt à poursuivre votre apprentissage vous permet de garder les pieds sur terre, d’être compétitif et motivé.

Si vous vous efforcez de continuer à apprendre, vous pourrez non seulement avoir des discussions plus approfondies avec d’autres personnes avec plus d’assurance, mais vous serez également plus intéressant pour les autres.

Tant que vous pourrez étayer vos conversations par les dernières recherches, les gens vous considéreront toujours comme une autorité en la matière. Vous pouvez même vous surprendre à apprendre et à enseigner aux autres lorsque vous vous attelez à une nouvelle tâche ou à un nouveau sujet.

26) Aidez à faire de votre lieu de travail un endroit positif

La création d’une atmosphère positive sur le lieu de travail contribue grandement à l’établissement de meilleures relations, à l’encouragement de la créativité et à l’augmentation de la productivité.

En fait, votre environnement de travail a une grande influence sur votre humeur et votre satisfaction professionnelle. Si les employés doivent passer huit heures par jour à travailler dans un bureau sombre et morne aux côtés de collègues peu amicaux, ils ne se sentiront probablement pas très motivés à l’idée d’aller travailler le matin ; et une fois sur place, ils ne seront probablement pas assez motivés ou confiants pour s’exprimer.

La création d’un environnement de travail productif est essentielle à la réussite d’une entreprise et de ses employés.

27) Récompensez-vous pour vos réalisations

Récompensez-vous lorsque vous atteignez vos objectifs. Il est important d’avoir quelque chose à attendre avec impatience afin de conserver une habitude, même si vous ne vous sentez pas à la hauteur à ce moment-là.

Tony Robbins affirme qu’en vous récompensant lorsque vous accomplissez quelque chose, votre cerveau évoque des émotions positives, ce qui vous permet de réaliser que vos efforts ont abouti à une récompense positive. Si vous faites cela régulièrement, votre cerveau commencera à associer le plaisir à l’accomplissement de la tâche souhaitée, et s’en rapprochera à l’avenir.

28) Préparez votre environnement

– Traînez avec des personnes qui font l’habitude que vous voulez faire.

– S’il y a des gens autour de vous qui ne font pas l’habitude que vous voulez faire, parlez avec eux de ce que vous essayez de faire et demandez leur aide. Demandez-leur de vous soutenir, et non de vous reprocher sans cesse de changer.

– Rejoignez une communauté en ligne qui vous soutient et qui fait les choses que vous voulez faire.

– Lisez des blogs et des livres qui vous inspirent à faire ce que vous voulez.

– Ayez des rappels tout autour de vous.

– Créez un défi public pour vous-même, pour créer une responsabilité.

– Ayez un partenaire d’habitude à qui vous faites rapport chaque jour et faites le vœu de ne jamais le manquer.

Pour ce qui est d’être positif, vous pouvez trouver un ami ou un membre de votre famille avec qui vous pouvez le faire pour vous responsabiliser, ou fixer un rappel quotidien pour ne pas oublier. Remplir votre espace de travail avec des dictons ou des images positives pourrait vous aider, et la lecture de livres qui encouragent la pensée positive renforcera cette démarche.

29) Prendre note d’un moment positif chaque jour

Il a été prouvé que le fait de remarquer les choses positives qui se produisent dans votre vie quotidienne est une méthode efficace pour augmenter votre pensée positive. Cela ne se produit pas seulement lorsque vous faites de l’exercice : les effets peuvent en fait durer beaucoup plus longtemps.

Une étude menée auprès de 90 étudiants de premier cycle a montré que la moitié d’entre eux écrivaient sur des expériences positives pendant trois jours consécutifs. La seconde moitié a écrit sur des sujets de contrôle qui n’ont pas affecté leurs émotions. Au bout de trois mois, l’étude a montré que les étudiants qui avaient écrit sur des expériences positives avaient toujours une meilleure humeur et moins de maladies. Si vos meilleures idées et réflexions sur les moments positifs se passent toujours sous la douche, comme c’est le cas pour moi, ne vous inquiétez pas, vous pouvez prendre des notes là aussi avec quelque chose comme des notes Acqua :

On dit souvent qu’une activité qui améliore la positivité consiste à écrire (ou à partager avec quelqu’un) trois choses dont vous êtes reconnaissant à la fin de chaque journée.

30) Pourquoi être positif ? – Considérez ces 3 avantages clés

Nous savons que les effets des émotions négatives sont des instincts biologiques programmés dans notre cerveau pour nous aider à survivre. Par exemple, si nous devions rencontrer un animal dangereux dans la nature, les émotions négatives de peur et d’anxiété réduiraient notre champ d’action de sorte que nous ne penserions qu’à ne pas devenir le dîner de cet animal. Cela nous aidait à diriger plus efficacement notre énergie et nos fonctions mentales vers cet objectif, sans gaspiller nos ressources en actions inutiles comme déterminer la direction que nous allons prendre ou penser à ce que nous allons manger en rentrant à la maison.

Bien sûr, la vie moderne ne nous met pas souvent dans des situations de vie ou de mort comme celle-ci, donc laisser les émotions négatives restreindre notre pensée peut être néfaste. Cela peut nous rendre moins ouverts, plus têtus et plus difficiles à communiquer.

A. Vous améliorerez votre vision de l’avenir

La pensée positive peut en fait améliorer notre bonheur général. J’ai déjà écrit à ce sujet en notant régulièrement les choses dont nous sommes reconnaissants et comment cela peut améliorer notre bonheur.

Une étude menée à l’université de Caroline du Nord a également montré que les émotions positives sont plus susceptibles d’encourager les gens à planifier et à penser aux actions qu’ils aimeraient entreprendre ou aux activités auxquelles ils aimeraient participer à l’avenir. Les émotions négatives, en revanche, ont conduit les participants à être moins enclins à penser positivement à leur avenir.

B. Vous serez en meilleure santé

Oui, il a été démontré que la positivité affecte directement votre santé physique. Une autre étude de l’Université de Caroline du Nord a utilisé la pratique ancienne de la méditation de l’amour bienveillant pour tester comment le fait de cultiver des sentiments positifs comme l’amour, la compassion et la bonne volonté envers les autres pouvait affecter la santé émotionnelle et physique des participants.

Par rapport au groupe témoin qui n’a pas participé à la méditation, les méditants ont montré une augmentation des émotions positives comme l’amusement, la crainte et la gratitude pendant la période de recherche. Ils ont également déclaré se sentir plus socialement connectés et plus proches des personnes qui les entourent.

Sur le plan physique, ces participants ont montré une amélioration du tonus vagal, qui est lié à la santé cardiovasculaire et constitue un indicateur général du bien-être physique.

31) Règles de bien-être dépassées qu’il faut oublier dès maintenant

Le bien-être est au centre des conversations depuis ce qui semble être des éternités, faisant référence à tout, de nos habitudes de sommeil à notre régime alimentaire, en passant par nos routines d’après-travail. En vieillissant, le concept de « bien-être » s’est éloigné d’un ensemble de règles strictes auxquelles nous devons tous souscrire pour s’orienter vers une pratique plus holistique, qui vous encourage à vous faire plaisir.

Nous ne sommes pas des machines. Nous ne sommes pas des voitures de sport. Nous sommes des êtres humains vivants, qui respirent, qui définissent nos goûts et nos aversions selon nos propres termes. Il n’est pas nécessaire de diaboliser les aliments que nous aimons, ni de penser que les aliments sont purement bons ou mauvais. Il est tout à fait possible (et plus qu’acceptable) de trouver du plaisir à partager sa pizza préférée avec un ami, ou à boire un verre de vin après une longue journée. Vous pouvez trouver de la satisfaction à nourrir votre corps d’un dîner sain, ou vous pouvez vous sentir complètement neutre quant à vos habitudes alimentaires. N’oubliez pas : Il n’y a pas de « bonne nourriture », il n’y a que ce qui est bon pour vous.

Maintenir une certaine fluidité dans votre parcours de bien-être et vos objectifs vous aidera à être à l’écoute de votre corps. Vous n’êtes pas d’humeur à aller courir ? Vous n’avez pas à vous punir pour cela. Vous n’avez pas le temps de faire votre yoga matinal habituel ? Inutile de vous laisser stresser par cela. Le bien-être ne consiste pas à toujours aller de l’avant et à faire des progrès. Parfois, il s’agit de rester immobile, de faire le point sur sa situation et d’évaluer les prochaines étapes. Il n’y a rien de mal à se fixer des objectifs. En fait, c’est une bonne chose ! Mais vous devez contrôler vos objectifs ; ne les laissez pas vous contrôler !

Laisser un commentaire